English | French Canada

Nouvelles d'Aon Canada

 

La santé financière des régimes de retraite au pays atteint un sommet sans précédent au troisième trimestre 2018

Le ratio de solvabilité médian d'Aon s'établissait à 103,2 % à la fin de septembre


TORONTO, le 2 octobre 2018 – Selon le dernier rapport trimestriel sur le ratio de solvabilité médian d’Aon, le principal fournisseur mondial d’une vaste gamme de solutions pour la gestion du risque, des régimes de retraite et des programmes de santé, la hausse des rendements obligataires et la vigueur persistante du marché boursier américain ont contribué à porter la santé des régimes de retraite à prestations déterminées canadiens au plus haut niveau jamais enregistré.

Citation :

« Aon mesure la solvabilité médiane des régimes depuis près de deux décennies et nous n’avons jamais vu des niveaux trimestriels aussi élevés, affirme Claude Lockhead, associé exécutif et directeur de la pratique Retraite de la région de l'Est. Il s'agit réellement d'une bonne nouvelle, mais c'est aussi l'occasion pour les promoteurs de régimes de retraite de se poser des questions difficiles sur le risque. Par exemple : Leur stratégie des actifs est-elle optimisée en fonction de nouvelles règles de financement dans plusieurs juridictions? Peut-on gérer davantage le risque en faisant des contributions stratégiques? Et le statut du capital investi bénéficiant d'un environnement aussi bien portant, les promoteurs ont-ils revu la mise en place du régime pour développer leurs stratégies? Bref, le dernier trimestre de cette année peut et devrait être pour eux le moment de comprendre réellement en quoi le risque pour leur régime a changé et comment leur stratégie pourrait également devoir être modifiée. »

« À l'aube du quatrième trimestre, le ciel semble s'être quelque peu éclairci grâce à l'ALENA révisé et à l'atténuation des tensions commerciales entre les États-Unis et le Canada, qui avaient eu pour effet de supprimer les actions nationales et de compliquer les perspectives de la politique monétaire, ajoute M. Lockead. Toutefois, une foule d'autres risques - du ralentissement économique de la Chine au durcissement des conditions financières - restent en jeu; l'accalmie pourrait donc être de courte durée. Avec un solide statut de capitalisation, la plupart des promoteurs de régime ont peu à gagner de nouvelles améliorations, mais risquent de perdre beaucoup si les marchés corrigent le tir. Pour les régimes qui ne sont pas sous le coup d'une stratégie de réduction du risque, les statuts de capitalisation peuvent être très fluctuants et les régimes peuvent facilement revenir à des positions déficitaires. Les promoteurs de régime participent en quelque sorte à un jeu télévisé sur les régimes de retraite; ils peuvent soit repartir avec leurs gains, soit jouer encore et tout perdre. Dans cet environnement, nous pensons que quitter le jeu est le meilleur choix possible. »

Quelques chiffres importants :

  • Le ratio de solvabilité médian trimestriel d'Aon s'établissait à 103,2 % au 1er octobre 2018, une hausse de trois points de pourcentage par rapport au trimestre précédent. Le ratio de solvabilité du troisième trimestre est le plus élevé enregistré depuis 2002, année à laquelle nous avons commencé à mesurer le ratio de solvabilité médian trimestriel.
  • Parmi les régimes visés par l’enquête, 58,4 % étaient plus qu’entièrement provisionnés à la fin du mois, en hausse par rapport aux 50,8 % de la fin du deuxième trimestre.
  • Les rendements obligataires de référence ont augmenté tout au long du trimestre, les rendements canadiens à 10 ans augmentant de 28 points de base et ceux des obligations canadiennes à long terme, de 22 points de base, entre le 2 juillet et le 28 septembre. Les rendements élevés réduisent effectivement les passifs des régimes de retraite, améliorant ainsi la solvabilité.
  • Les actifs de retraite ont diminué de 1,1 % au cours du trimestre, la plupart des catégories d’actifs ayant enregistré des rendements négatifs au cours du trimestre. Les actions américaines ont continué de progresser, enregistrant une hausse de 5,8 %, et l’indice mondial MSCI World (+3,2 %) a également clôturé positivement le trimestre. Toutefois, les actions canadiennes (-0,6 %), internationales MSCI EAEO (-0,4 %) et des marchés émergents (-4,8 %) ont toutes diminué. (Tous les rendements sont exprimés en dollar canadien.)
  • Alors que les rendements obligataires ont augmenté, les prix des obligations ont diminué : les indices obligataires FTSE TMX à long terme et FTSE TMX Universe ont baissé de -2,4 % et -1,0 % respectivement tout au long du trimestre.
  • Parmi les classes d'actifs non traditionnels, les infrastructures mondiales ont progressé de 0,9 %, alors que l'immobilier mondial a diminué de 2,0 %, parallèlement à la hausse des taux d'intérêt.

Le ratio de solvabilité médian d'AonDegré
Le ratio de solvabilité médian d'AonDegré
À propos du sondage sur le ratio de solvabilité médian d'Aon

Le ratio de solvabilité médian d'Aon mesure la santé financière d'un régime à prestations définies en comparant le total des actifs au total des engagements de retraite sur une base de solvabilité selon les différentes législations. Il s'agit là de la représentation la plus exacte et à jour de la situation financière des régimes PD au Canada, car elle s'appuie sur une vaste base de données et reflète les caractéristiques, la politique de placement, les cotisations versées et les mesures d'allégement de chaque régime, telles qu'adoptées par le promoteur. L'analyse des régimes de la base de données tient compte du rendement des indices financiers des diverses catégories d'actif, ainsi que des taux d'intérêt en vigueur, pour évaluer le passif sur base de solvabilité.

 

Relation avec les médias

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Alexandre Daudelin, +1.514.982.4910.

Nos représentations dans le monde