English | French Canada

Nouvelles d'Aon Canada

 

Après des années de niveaux records, la santé financière des régimes de retraite à prestations déterminées termine l'année 2018 en déclin

La solvabilité médiane d'Aon s'établissait à 95,3 % à la fin de 2018


TORONTO (3 janvier 2019) – Les niveaux de solvabilité des régimes de retraite à prestations déterminées canadiens ont atteint des sommets sans précédent en 2018, mais la baisse des rendements obligataires et la volatilité des marchés boursiers au quatrième trimestre ont entraîné une dégradation de la santé financière des régimes PD sur une base annuelle et trimestrielle. C'est ce que nous révèle le dernier sondage sur la solvabilité médiane réalisé par Aon, le chef de file mondial des services professionnels proposant une vaste gamme de solutions pour la gestion des risques, la retraite et la santé.

« La mauvaise humeur qui a marqué les marchés financiers à la fin de 2018 a finalement rattrapé les régimes de retraite canadiens, a déclaré Claude Lockhead, associé exécutif et directeur de la pratique Retraite de la région de l'Est. Au quatrième trimestre, les rendements des obligations canadiennes ont chuté, tandis que les rendements des actions ont également été négatifs, un double revers pour la santé financière des régimes de retraite. Nous ne prévoyons pas que la volatilité prendra fin en 2019, mais la situation financière des régimes de retraite reste solide après la plus longue période de hausse du marché de l'histoire. Fin 2018, il y avait peu de choses à faire pour se prémunir, mais les investisseurs bien diversifiés ont réussi à mieux protéger leurs portefeuilles.

« Ce n'est pas le moment d’être passif dans la gestion financière des régimes de retraite, car les préoccupations commerciales, la croissance économique et les tensions géopolitiques pourraient continuer de peser sur les marchés en 2019, ajoute M. Lockhead. Les investisseurs qui ne se sont pas encore diversifiés doivent rechercher des possibilités en investissant dans la force du marché et en évitant de faire des mouvements imprudents. »

« L'année 2019 commence avec encore plus d'incertitudes que l'année 2018, poursuit-il. Depuis un certain temps déjà, nous disons que les promoteurs de régimes devraient tirer parti des niveaux de solvabilité historiquement solides et envisager des stratégies de diversification et de réduction des risques, y compris le règlement intégral du passif. La bonne nouvelle est qu'il est encore temps d'agir pour eux, mais comme le prouve la volatilité du dernier trimestre, rien ne dure éternellement et il ne reste peut-être pas tellement de temps pour ce faire. »

Quelques faits importants

  • Le ratio de solvabilité médian d'Aon a remarquablement décliné au quatrième trimestre de 2018, s'établissant à 95,3 % au 1er janvier 2019. Il s'agit là d'une baisse de 3,9 points de pourcentage sur l'année, une perte de près de huit points de pourcentage par rapport au sommet trimestriel record atteint au troisième trimestre de 2018.
  • Au 1er janvier 2019, 38,5 % des régimes étaient entièrement capitalisés, une baisse de 7,5 points de pourcentage par rapport à l'année précédente et de près de 20 points de pourcentage sur une base trimestrielle.
  • Le rendement des actifs de retraite a perdu 1,1 % en décembre, annulant plusieurs des nombreux gains réalisés en 2018. Les rendements boursiers négatifs dans le monde entier ont été réduits par la dépréciation du dollar canadien.
  • En dollars canadiens, les actions des marchés émergents constituent la seule catégorie d’actions qui n’a pas baissé en décembre, l'indice MSCI EM ayant été stable pour le mois. Les titres américains S&P 500 (-6,5 %), les indices internationaux MSCI EAEO (-2,2 %), les indices mondiaux MSCI World (-5,0 %) et le composite canadien S&P/TSX (-5,4 %) ont tous chuté en décembre.
  • Les actions américaines ont été la seule catégorie d’actions ayant généré un rendement annuel positif en dollars canadiens (+4,2 %).
  • En ce qui concerne les titres à revenu fixe, la chute des rendements obligataires a entraîné une flambée des prix. Les obligations à long terme FTSE TMX ont rapporté 1,9 % en décembre et 0,3 % sur un an, tandis que les obligations universelles FTSE TMX ont rapporté 1,4 % sur une base mensuelle et annuelle.
  • Les rendements des actifs réels ont également diminué en décembre, l'infrastructure mondiale et l'immobilier mondial étant en baisse de 0,5 % et de 3,0 % respectivement, le tout en dollars canadiens.

Le ratio de solvabilité médian des régimes Aon

À propos du sondage sur le ratio de solvabilité médian d'Aon
Le ratio de solvabilité médian d'Aon mesure la santé financière d'un régime à prestations définies en comparant le total des actifs au total des engagements de retraite sur une base de solvabilité selon les différentes législations. Il s'agit là de la représentation la plus exacte et à jour de la situation financière des régimes PD au Canada, car elle s'appuie sur une vaste base de données et reflète les caractéristiques, la politique de placement, les cotisations versées et les mesures d'allégement de chaque régime, telles qu'adoptées par le promoteur. L'analyse des régimes de la base de données tient compte du rendement des indices financiers des diverses catégories d'actif, ainsi que des taux d'intérêt en vigueur, pour évaluer le passif sur base de solvabilité.

 

Relation avec les médias

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Alexandre Daudelin, +1.514.982.4910.

Nos représentations dans le monde