Nederlands | Français Belgium
Whitepaper: The changing face of terrorism | Aon

Whitepaper: The changing face of terrorism

Après une série d'attaques terroristes meurtrières en France et un complot déjoué en Belgique, les vulnérabilités du commerce mondial à la menace croissante posée par le terrorisme ont été mises sous le feu des projecteurs.

L'équipe d'Aon Terrorism, en collaboration avec The Risk Advisory Group, a créé un whitepaper intitulé «The changing face of terrorism» qui examine la menace en constante évolution en Europe et en Amérique du Nord.

Le document prend en considération la nouvelle génération de terroristes djihadistes et fournit des conseils pratiques sur le caractère évolutif des risques et sur la façon dont les employeurs peuvent y répondre et se protéger contre cette menace grandissante.

Les principales conclusions de l'étude comprennent :
  • Selon le Terrorism Tracker, un projet de collaboration entre Aon et The Risk Advisory Group, deux incidents terroristes touchant des entreprises se produisent chaque jour dans le monde.
  • Les attentats à la bombe restent la forme la plus probable d'une attaque terroriste à l'échelle mondiale - cela représente 52 % des incidents terroristes en 2014 - mais les attaques armées sont de plus en plus fréquentes, représentant 30 % des incidents du terrorisme mondial en 2014.
  • Les biens immobiliers ne sont plus la seule cible des attaques terroristes. Les victimes civiles sont maintenant la cible principale ; l’attention est davantage portée sur les sinistres de RC et d’accidents du travail.
  • Le commerce de détail et le transport arrivent en tête de liste des industries qui ont été attaquées par des terroristes en 2014, avec des groupes terroristes se concentrant sur des cibles civiles, par opposition aux cibles gouvernementales, militaires ou de la police.
  • Dans les endroits où il y a une augmentation du niveau de menaces local, les employeurs devraient envisager de revoir la sécurité et les outils de formation disponibles pour éduquer leur personnel. Sans préparation, de potentiels sinistres de responsabilité civile et d’accidents du travail restent probables, si le pire venait à se produire.


Si vous avez des questions sur la façon dont les interrogations soulevées dans le rapport influent sur votre couverture contre le terrorisme, veuillez contacter votre représentant Aon local.