Nederlands | Français Belgium

Loading

Panne d'appareils informatiques et électroniques

 

Remettez-vous rapidement au travail avec l'assurance « tous risques électroniques »

Beaucoup de problèmes peuvent se poser avec un ordinateur portable mais en général les coûts qui y sont liés (dont le remplacement éventuel de l’appareil) sont limités. Cependant, que faire lorsqu'un serveur récent, tout un parc informatique ou un coûteux instrument de mesure subit un dommage ? Dans ce cas, le montant des réparations peut rapidement grimper. Une assurance « tous risques électroniques » permet de compenser ces dépenses.

 

La meilleure couverture pour vos appareils électroniques
Ordinateurs de bureau et portables, photocopieuses, centrales téléphoniques, instruments de pesage et de mesure, systèmes de commande dans les environnements de production, appareils de laboratoire et équipements médicaux sont souvent des appareils sensibles à beaucoup plus de risques que les machines 'classiques'. Pensez par exemple à une fausse manipulation d'un collaborateur ou une tasse de café qui se renverse.

Si votre analyse de risque montre que des dommages causés aux appareils électriques et informatiques peuvent avoir un impact considérable sur les activités de votre entreprise et étant donné qu’une assurance incendie peut ne pas intervenir ou ne pas suffire, une assurance « tous risques électroniques » (TRE) est fortement recommandée.

Extensions supplémentaires
En fonction des sensibilités spécifiques de votre entreprise, vous pouvez étendre l'assurance « tous risques électroniques » sur mesure à quelques garanties supplémentaires intéressantes :

  • Reconstitution de données : couvre les frais de reconstitution de données et/ou le remplacement de logiciels standard si le matériel couvert a été endommagé.
  • Frais supplémentaires : couvre les frais nécessaires pour poursuivre au mieux le travail normalement effectué par l'installation endommagée et notamment :
    - la location d'une installation de remplacement ou d'un appareil similaire
    - les frais pour les heures supplémentaires du personnel
    - les frais pour le personnel supplémentaire engagé temporairement
    - les frais pour l'exécution du travail dans une autre entité d'exploitation
    - les frais pour la sous-traitance du travail à des tiers
    - les frais pour effectuer le travail selon des méthodes alternatives
  • Virus et piratage : couvre les frais en cas de panne suite à un acte cybernétique, un phénomène qui se produit de plus en plus souvent mais que les entreprises passent soigneusement sous silence pour éviter de nuire à leur image et de perdre des clients.

 

L'expertise d'Aon et ses conseils en matière de risques

  • La perte financière dont vous souffrez éventuellement en raison d'une activité partielle ou réduite de l'entreprise n'est pas couverte par l'assurance « tous risques électroniques ». Nous vous recommandons de continuer d'assurer ce risque par le biais de votre police incendie
  • Aon veillera à ce que votre police incendie précise que les appareils électroniques ont été repris dans une police TRE à part. Ainsi, vous éviterez de payer une double prime.
  • Aon vise une administration simplifiée, y compris pour votre entreprise. C'est pourquoi le principe du « blanket cover » est appliqué à la police TRE. Vous nous remettez chaque année le capital global à assurer pour votre matériel informatique et électronique, en distinguant le matériel « fixe » du matériel « portable », sans description détaillée de chaque appareil individuel.